Pompage

Tout réseau d'eaux usées ou pluviales passe par un certain nombre d'éléments nécessitant d'être régulièrement entretenus. Un nettoyage est alors proposé par pompage (aspiration) :

  •  Pour une maison individuelle non reliée au tout à l'égout, son système d'évacuation des eaux usées passe notamment  par une fosse toutes eaux (autrefois fosse septique) suivi d'un épandage. Un suivi est réalisé. Le SPANC (service public d'assainissement non collectif) impose un certain nombre de vidanges, en général tous les 3 ans.
     
  • Pour un commerce alimentaire, le bac de récupération des graisses est ainsi vidé et nettoyé selon une cadence qui dépend du nombre de couverts jour, de la taille du bac de décantation, ainsi que du volume d'eau passant.
     
  • Les puits perdus sont généralement installés afin de récupérer les eaux pluviales d'ensemble collectif ou maison particulier. A terme, l'aggloméra de feuilles finit pas obstruer l'écoulement rendant inutile le puits perdu. La pire des conséquences est alors de devoir forer un nouveau puits qui reste un ouvrage onéreux.

Il est donc vivement conseillé de faire nettoyer votre puits régulièrement à l'automne en fonction de la proximité des arbres qui perdent leurs feuilles. Un complément biologique est également une solution très efficace et garantie la meilleure longévité à votre puits perdu.

Les caniveaux et grilles d'eaux pluviales, ainsi que les tabourets de décantation s'encrasse au fur et à mesure par divers déchets tel que :

  • pour les réseaux d'eaux pluviales : des feuilles, de la terre et autres déchets (cigarettes, canettes,...)
  • pour les réseaux d'eaux usées / eaux vannes : du papier toilette, des lingettes, des déchets organiques, mais aussi des objets comme des fourchettes, des désodorisants toilettes,...

Pour cela, un pompage régulier favorise l'écoulement et limite considérablement l'entartrage dans les colonnes horizontales et par conséquent un futur bouchage.